Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'incontournable : 2ème round

L'incontournable : 2ème round

Pour nos 6 mois, Jessy et moi étions allés à l'incontournable. Conquis, nous y sommes retournés. 

Entrées

Magret de canard au fruit rouge

Bizarrement, mon copain toujours fidèle à lui-même a repris la même entrée que précédemment. Mais bizarrement, c'était moins bon ... L'étincelle de la première fois était surement due à l'inconnu. 

Saumon fumé

J'ai aussi été déçue. Je suis une grande fan de saumon, la qualité et le goût n'ont pas été au rendez-vous.

L'incontournable : 2ème round
L'incontournable : 2ème round

Plats

Cuisse de moutons et gratin dauphinois 

Je n'aime pas du tout cette viande, je n'ai même pas goûté l'assiette de mon copain. Mais de ce qu'il m'en a dit, il a adoré la qualité était génial.

Magret de canard et perles de pâtes

Je n'ai pas du tout aimé la texture des pâtes mais la viande était de super qualité.

> J'ai trouvé les accompagnements peu élaborés en vue du prix.

L'incontournable : 2ème round
L'incontournable : 2ème round

Déserts

Dôme chocolat, glace vanille et chantilly 

Désert surgelé, mais quoi de mieux de la glace du chocolat et de la chantilly, mais vue le prix encore une fois c'est dommage. 

Fromage blanc, fruit rouge

Il est clair qu'en été les fruits étaient mille fois mieux, mais on ne peut pas avoir des fraises et des framboises toute l'année.

L'incontournable : 2ème round
L'incontournable : 2ème round

Bizarrement la première fois, j'avais plus qu'adoré.

Je ne sais pas si c'était le contexte de nos 6 mois ou l'effet de la découverte, mais j'attendais beaucoup de ces plats et ai été déçue.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Le blog d'la petite Eva


Voir le profil de Le blog d'la petite Eva sur le portail Overblog

Commenter cet article

Marie 23/03/2017 17:20

C'est ironique évidement !!! étant une ancienne de la restauration c'est pas mon truc

Marie 23/03/2017 17:18

Miam miam

Bernieshoot 17/03/2017 18:47

la déception se sent vraiment dans ton article